Les trésors de l’épave de l’Incroyable

Les trésors de l’épave de l’Incroyable | Treasures from the Wreck of the Unbelievable

En 2017, un documentaire et une exposition à Venise ont dévoilé la collection fabuleuse d’un richissime inconnu, malheureux propriétaire de l’Incroyable, un navire qui s’est échoué il y a 2000 ans. Ses cales regorgeaient d’or et de matières précieuses. Chasseur de trésor à ses heures perdues, Damien Hirst a remonté à la surface une grande partie des objets qui reposaient dans les profondeurs de l’océan. Pourtant, le curieux venu admirer statues et statuettes a été plus que surpris. Projet brillant ou arnaque commerciale, The treasures from the Wreck of the Unbelievable n’a laissé personne indifférent. Voici l’histoire d’une épave… incroyable.

Un trésor fabuleux enfoui depuis des siècles

2008, après des années de recherches, Damien Hirst découvre l’épave d’un navire de légende qui s’était échoué sur les côtes africaines il y a près de 2000 ans. L’Apistos  – L’incroyable en grec – appartenait à un esclave affranchi devenu immensément riche, Cif Amotan II. Celui-ci avait réuni une collection de trésors fabuleux destinée à honorer le soleil. Il aura fallu beaucoup de patience et plusieurs années à l’équipe pour remonter pas loin de 200 objets.

2017, le chasseur de trésor britannique dévoile la collection restaurée. Plus de cent statues de taille parfois monumentale sont exposées au palais Grassi de Venise. Certaines sont rongées par le corail et par les coquillages, témoins silencieux du temps passé sous l’eau. Le visiteur qui a la chance d’arpenter les couloirs du musée ne peut qu’être émerveillé par ce somptueux étalage : or, pierres précieuses, bronze et marbre se disputent la première place de l’opulence. Certaines pièces sont même identiques et simplement sculptées dans différentes matières. Comme cette tête de Méduse en or, en jade ou en cristal. Et soudain, le doute s’installe, car notre visiteur va pouvoir tour à tour admirer la statue d’un colosse, un masque chinois, un calendrier solaire aztèque et la reproduction de Mickey Mouse.

Le projet gigantesque d’un artiste controversé

Vous l’avez compris, cette exposition est une œuvre artistique. Un projet fou et malin diront les uns, une gigantesque arnaque clameront les autres.

Damien Hirst est un artiste polémique

Si certains admirent son travail sur la mort qui le fascine, d’autres le considèrent comme un charlatan et font tout pour dénoncer la supercherie. L’homme est richissime et il n’hésite pas à employer des petites mains pour reproduire son travail afin de le revendre à un prix prohibitif aux collectionneurs. Il fait partie de ces visionnaires qui allient art et marketing et s’entourent de millionnaires pour mener la belle vie. Si l’exposition était monumentale, elle venait accompagner d’une multitude de copies, disponibles à tous les prix, preuve pour ses détracteurs que Damien Hirst n’est pas un artiste, mais un commercial.

Un message au-delà de l’esthétique ?

On peut déjà admirer l’idée et la mise en scène. Même la responsable du musée a vendu l’exposition comme celle d’un trésor perdu et miraculeusement retrouvé. Réalité ou mensonge, le visiteur était amené à se poser des questions sur sa propre crédulité et le concept en vogue du fait alternatif.

On peut aussi y voir une certaine caricature de notre société et de ses nouveaux dieux. Rihanna et Pharell Williams prêtent leurs traits à des souverains, croisent des représentations de Game of Thrones et se mêlent à Bouddha et d’autres objets en or, à la mythologie grecque et aux licornes. On peut au contraire regretter ce mélange pop rapidement écœurant qui peut perdre le visiteur et noyer le message.

Finalement, Damien Hirst est-il un artiste brillant ou un arnaqueur de génie ? À vous de vous faire votre propre opinion. Nous aimons partir à la découverte de nouveaux trésors, et nous ne pouvions pas manquer l’occasion de vous raconter l’histoire de l’épave de l’Incroyable. Et si vos placards cachent des richesses dont vous souhaitez vous débarrasser, n’oubliez pas que nous rachetons votre or, contactez-nous.

  • 078 829 78 78
  • contact@vendredelor.ch