Comment l’or est-il extrait ?

Extraction respectueuse?

C’est un sujet tabou. Même si les exploitants des mines aurifères tendent à respecter les directives internationales, le procédé reste coûteux pour l’homme et pour la planète. Les dégâts environnementaux sont conséquents et persistent longtemps après la fermeture des mines. Comment l’or est-il extrait ? Vous allez voir que le cyanure est le produit le plus utilisé actuellement, que l’extraction par le mercure reste courante malgré sa toxicité et que des procédés plus sains sont à l’étude.

La lixiviation par le cyanure

Pourquoi utilise-t-on des produits chimiques pour traiter le minerai ? Parce qu’il faut séparer l’or de la roche qui l’entoure. L’extraction de l’or avec du cyanure est la technique la plus répandue, car il a la particularité de pouvoir le dissoudre. La lixiviation* est un procédé qui rappelle la percolation du café. Voici les deux méthodes les plus utilisées pour extraire l’or :

  • La lixiviation en tas. C’est une solution peu coûteuse qui consiste simplement à disperser une solution contenant du cyanure sur la roche. L’or se mélange à la solution et est ensuite récupéré.
  • La lixiviation en cuves. La roche contenant de l’or est broyée finement et le processus se passe dans des cuves. Ce procédé étant plus coûteux, il n’est pas utilisé systématiquement.

Dans tous les cas, la boue qui résulte du procédé est débarrassée du cyanure puis l’or est récupéré grâce au principe de l’adsorption : il va se fixer sur du charbon actif qui ainsi chargé de métal va passer à l’électrolyse. Imaginez que pour récupérer l’or nécessaire à la confection d’une bague, il faut traiter près de 300 tonnes de roches et générer 20 tonnes de déchets.

Or et mercure

Désormais interdite par de nombreux États, son utilisation reste fréquente, notamment dans l’exploitation aurifère illégale… qui représente presque un tiers de la production mondiale d’or. La technique exploite le fait que les deux métaux n’ont pas le même point de fusion. On forme donc un amalgame avec la roche broyée et le mercure et on le chauffe. Le mercure s’évapore et on peut récupérer l’or. La toxicité de ce procédé est extrême et les conséquences humaines et environnementales sont désastreuses (maladies, pollution, exploitation des travailleurs, etc.).

Comment l’or est-il extrait ? D’autres procédés sont à l’étude

On parle d’« or propre » depuis quelques années, mais qu’en est-il vraiment ? On exploite par exemple le fait que les minerais ont une densité différente. Ainsi, on peut utiliser la force centrifuge ou la flottation pour séparer les métaux. La recherche ne s’arrête pas là, mais elle prend du temps, car il faut également réfléchir à tous le processus qui entourent l’extraction minière, notamment le traitement des déchets.

Cyanure, mercure, lixiviation, dissolution… nous savons maintenant comment l’or est extrait, et le bilan humain et environnemental n’est pas rassurant. Finalement, la méthode la plus propre reste le recyclage. Vous souhaitez revendre votre or et lui donner une nouvelle vie ? Notre équipe est à votre écoute.

*Dissolution chimique de certains constituants d’un matériau, utilisée pour extraire d’un minerai, les métaux, les minéraux de valeur. (Larousse)

  • 078 829 78 78
  • contact@vendredelor.ch