Quelles sont les plus grandes mines d’or?

Les stocks et la production d’or

Depuis la découverte de l’or, la Chine est actuellement le plus gros producteur et consommateur d’or de la planète, pourtant, elle se trouve loin derrière l’Australie et la Russie en matière de stock de métal précieux brut. Où se trouvent les plus grandes mines d’or ? Produisent-elles la majorité du métal présent sur les marchés ? Nous avons déjà extrait les deux tiers des réserves naturelles originelles, et on estime qu’il reste entre 30 000 et 50 000 tonnes d’or dans nos sols. 3000 tonnes de métal jaune sortent des mines chaque année. Découvrez les principaux sites et exploitants.

Les plus grandes mines d’or

Ce classement a été fait en fonction de leur production annuelle, il pourra donc évoluer.

1/Grasberg est incontestablement la plus grosse exploitation minière au monde. Elle se trouve en Indonésie.

2/La mine de Cortez, dans le Nevada, est exploitée par la société canadienne Barrick Gold.

3/Yanacocha est la plus grande mine d’Amérique du Sud et se situe au Pérou. Elle appartient entre autres à Newmont Mining, un des 3 géants de l’exploitation aurifère mondiale.

4/Goldstrike est la seconde mine du Nevada de ce classement.

5/Veladero, en Argentine, est également exploitée par Barrick Gold.

6/Vaal Rider est un site entièrement souterrain situé en Afrique du Sud. Son propriétaire est AngloGold Ashanti, le numéro 3 mondial.

7/Il en va de même pour le site de Tau Tona, toujours en Afrique du Sud.

8/Lagunes Norte se situe au Pérou. Son propriétaire est Barrick Gold.

9/Super Pit est une mine à ciel ouvert située en Australie. Elle est conjointement exploitée par Barrick Gold et Newmont Mining.

10/Boddington, en Australie, appartient également à Newmont Mining.

Vous noterez donc que les 3 plus grandes sociétés aurifères mondiales détiennent 9 des plus grandes exploitations.

Le futur proche de l’exploitation aurifère

Le stock d’or mondial présent dans notre sol a été déterminé il y a de nombreuses années. Si nous continuons à l’exploiter au rythme actuel, les réserves seront bientôt épuisées. Cependant, même si c’est rare, de nouveaux gisements sont parfois découverts. Ainsi, en 2020, la société Polyus, a annoncé la présence d’une réserve d’or exceptionnelle dans une mine sans intérêt achetée il y a quelques années au gouvernement russe. La société minière a annoncé le début de son exploitation en 2023. Une installation coûteuse, mais très rentable.

D’autres projets prometteurs sont par contre abandonnés, car contraires aux normes internationales en vigueur. Barrick Gold en a fait les frais récemment. Leur dernier projet devait rivaliser avec la plus grande exploitation mondiale, mais il a été annulé, et le groupe a dû payer une amende très importante. Déversement d’eaux toxiques, destruction de la flore, non-respect des populations locales et de l’environnement : la compagnie canadienne a dû définitivement fermer le site de Pascua Lama.

Les plus grandes mines d’or produisent des quantités impressionnantes de métal, mais ne représentent finalement qu’une petite partie de la production mondiale. Exploitées par les plus grandes sociétés aurifères du monde, elles leur permettent de dominer le marché et d’investir dans la construction de nouvelles mines ; en attendant l’épuisement inévitable des stocks naturels. Une bonne raison de recycler l’or, notamment grâce à la vente de l’or.