Le Titanic et l'or

L’or du Titanic : leçon sur l’intérêt de détenir de l’or physique

Saviez-vous que de nombreux passagers du célèbre paquebot avaient traversé l’océan avec de l’or et de l’argent dans leurs bagages ? Ces métaux étaient précieux pour les voyageurs de l’époque qui s’en servaient comme monnaie d’échange dans les pays qu’ils visitaient ou dans lesquels ils souhaitaient s’installer. 100 ans plus tard, dans un système économique et monétaire à bout de souffle, des experts nous avertissent d’une crise imminente. L’occasion de se pencher sur l’intérêt de posséder de l’or physique chez soi, comme les grands voyageurs du début du siècle dernier, à l’époque de l’étalon-or.

L’or du Titanic et l’étalon-or

Le 14 avril 1912, le célèbre paquebot coule avec 2 200 passagers et membres d’équipage à son bord. Seuls 719 survivants seront recensés. Événement tragique ayant inspiré de nombreuses histoires, le naufrage du Titanic est aussi une illustration de la place de l’or dans l’économie de l’époque. En effet, le système monétaire mondial était régi par l’étalon-or, qui fixait le cours de la monnaie d’un pays en fonction de sa valeur en métal jaune. Une once d’or valait tant en dollar, en franc, en livre sterling, etc. Ainsi, l’or permettait à tous de s’acheter des biens, où qu’ils se trouvent dans le monde. Cela explique que malgré la grande diversité culturelle des passagers du Titanic, on ait déclaré autant d’or dans l’épave. Les voyageurs et émigrés se rendaient aux États-Unis avec une monnaie d’échange sûre. Cette organisation de l’économie dura encore quelques années avant d’être mise en pause lors de la Première Guerre mondiale. Les accords de Bretton Woods en 1971 y mirent définitivement fin.

Pourquoi détenir de l’or physique ?

Le métal précieux détenu par les passagers malheureux du Titanic montre l’intérêt de posséder de l’or physique. Bien sûr, l’époque de l’étalon-or est révolue, mais il reste une monnaie d’échange réelle qui pourra vous servir quand vous traverserez une crise, qu’elle soit personnelle ou internationale. Vous avez besoin de liquidités ? Surveillez le cours de l’or et revendez celui que vous possédez pour faire face aux aléas de la vie. Plus généralement, les économistes les plus pessimistes nous préviennent : nous sommes à bord d’un navire en perdition. Notre système est basé sur la dette, nous enchaînons les crises plus ou moins bien gérées et l’inflation menace. Même les Banques Centrales achètent et revendent de l’or, physique comme papier. Il rassure les autres États et c’est une réserve de valeur qui a fait ses preuves. Si ceux qui dirigent le monde l’ont compris, pourquoi pas vous ? Si le navire sombre, les cours ne voudront plus rien dire, la monnaie papier perdra de sa valeur et les heureux possesseurs d’or réel, c’est-à-dire dans leurs coffres personnels, auront de quoi survivre. Il ne s’agit pas d’être alarmiste, mais de prendre des précautions.

Cela fait plus de 100 ans que le drame a eu lieu, mais le naufrage du Titanic nous aide à illustrer des problèmes actuels. Être prudent dans des temps incertains n’est pas inutile, alors n’hésitez pas à surveiller les cours pour savoir quand l’acheter et quand le revendre. Vous souhaitez vous débarrasser de votre or au meilleur prix ? Contactez-nous.