L’histoire des premiers francs en or

Découvrez la valeur de l'or sur les marchés actuels, une ressource précieuse et stable qui traverse les époques sans perdre de sa splendeur.

Cela fait 22 ans que la France a abandonné sa monnaie nationale pour passer à l’Euro. Cela n’empêche pas les pièces d’or de l’époque de valoir parfois très cher, bien au contraire. Toujours avec l’idée d’en apprendre plus sur la valeur refuge la plus appréciée au monde, nous nous sommes intéressés à l’histoire des premiers francs en or. Cette monnaie date de plusieurs siècles et certains exemplaires en métal précieux font encore la fierté des Français. Suivez-nous dans un passionnant voyage dans le monde de la numismatique, des Napoléons et des Louis d’or.

Que valent les francs en or aujourd’hui ?

Si vous souhaitez investir dans un métal précieux, il est possible que vous envisagiez d’acheter des pièces en or. Vous vous demandez alors ce que peuvent valoir les Francs or. Le Napoléon reste une valeur sûre. Très prisé en France, il est le représentant d’une époque riche en changements et en rebondissements. Il a servi d’exemple pour l’émission d’autres monnaies dans le monde, ce qui explique aussi la fierté et sa place dans le patrimoine français. Un exemplaire se vend plusieurs centaines d’euros, quel que soit son millésime. Il en va de même pour les francs frappés entre 1803 et 1914. Ce sont des objets dont l’estimation dépasse le cours des métaux et les collectionneurs paieront une petite fortune pour certains. Notez que le terme « Napoléon » est parfois utilisé pour désigner n’importe quel Franc or et que certains appellent « Louis d’or » des pièces frappées après la Révolution française. Dans les deux cas, c’est une erreur. Enfin, d’après nos informations, c’est la Marianne éditée entre 1899 et 1914 qui serait la plus présente sur les marchés.

L’histoire des premiers francs en or

C’est le souverain Jean le Bon qui est à l’origine de la création du franc et il a été frappé à de nombreuses effigies au fil des siècles. La première pièce représentait le roi à cheval, Charles V préféra se mettre en scène debout avec son épée, quand d’autres se contentèrent de leur portrait de profil, comme Henri III et son Franc argent. Cependant, la monnaie qui intéresse particulièrement les collectionneurs date d’après la Révolution.

Le Louis d’or

Il est créé en 1725 lors de la refonte du système financier de l’État. En effet, le papier-monnaie a subi les affres des batailles économiques et il ne vaut plus rien. Le roi relance alors le franc et permet au pays de se stabiliser. Le célèbre Louis d’or est frappé en pièces de 20 et 24 livres. 

La Révolution française

Après un retour du papier-monnaie et sa dévaluation quasi immédiate, une loi instaure le franc comme unité monétaire du pays le 15 août 1795. Le Franc or est frappé pour la première fois en 1803, c’est le Bonaparte Premier Consul. L’histoire suit alors son cours – chute de l’Empire, succession de monarchies, Second Empire et République – et la monnaie évolue en parallèle. Chaque souverain et chaque dirigeant fait frapper des pièces à son effigie et le Napoléon en or est émis en masse au 19e siècle. 

Le 20e siècle

La Première Guerre mondiale met fin au règne du franc en or et un seul modèle a été émis depuis, il s’agit du Bazor de 100 francs, lancé en 1935. Malheureusement le cours s’effondre et la plupart des pièces finiront refondues. Certains exemplaires ont donc une belle place dans de rares collections.

L’histoire des premiers francs en or nous a menés à découvrir le parcours unique de cette monnaie qui a servi de modèle à de nombreux États. Collectionneurs, investisseurs ou férus d’histoire, nul doute que chacun trouvera de quoi satisfaire sa curiosité avec les Francs or, depuis le Louis d’or jusqu’au 100 francs Bazor en passant, évidemment, par le célèbre Napoléon.

  • 078 829 78 78
  • vendredelor@gmail.com