L’or et ses utilisations dans l’industrie aérospatialE

L’or et ses utilisations dans l’industrie aérospatiale

Le métal jaune n’en finit plus de nous étonner et on se demande comment fera le monde quand il n’y en aura plus. Matériau parfois vénéré, monnaie d’échange depuis des siècles et valeur refuge en temps de crise, il n’y a pas un secteur qui ne l’utilise pas. Sa couleur séduit autant que ses caractéristiques physiques et chimiques. Aujourd’hui, nous nous intéressons à l’or et à ses utilisations dans l’industrie aérospatiale. Nous avons tous vu ces images de satellites tapissés de gigantesques feuilles d’or, mais s’agit-il vraiment de cela ? La visière des cosmonautes est-elle recouverte de métal précieux ? Y a-t-il de l’or dans l’espace ? Nous répondons à vos questions.

Des feuilles d’or sur les satellites

Cassons un mythe : les feuilles d’or qui recouvrent les satellites ne sont pas en métal précieux, elles en ont juste la couleur. Pourtant, beaucoup de gens le pensent, ce qui mérite quelques explications. La matière dorée qu’on voit sur les images est une isolation multicouche (appelée MLI). Elle protège les appareils des rayonnements et des fluctuations de température. Elle retarde ainsi ce moment où les satellites atteindront la température d’équilibre, c’est-à-dire quand ils auront la même que celle de leur environnement. Cette MLI est donc composée de plusieurs strates de matériaux, comme le kapton, l’argent et l’aluminium. Il y a notamment une couverture transparente aux rayons du soleil et une couche qui reflète la lumière le plus possible. L’or a un pouvoir d’absorption élevé, ce serait donc une erreur de l’utiliser dans ce type d’isolation. Par contre, il y a bien de l’or dans l’espace.

L’or dans l’industrie aérospatiale

Le métal précieux est connu pour avoir de nombreuses caractéristiques intéressantes, pour l’industrie comme pour la santé. Il est donc utilisé pour la fabrication de certains composants de satellites, mais aussi en tant que protection contre le rayonnement solaire. 

Un rôle de défenseur

Dans l’espace, la corrosion est le résultat de l’action des rayons ultraviolets. Sur terre, notre atmosphère nous préserve des plus dangereux, mais les appareils et les hommes qui la traversent n’ont pas cette chance, il faut donc les préserver. L’or réfléchit la lumière infrarouge avec beaucoup d’efficacité, c’est pourquoi les visières des casques des cosmonautes en sont recouvertes. Le métal précieux agit comme un filtre et protège leurs yeux tout en laissant passer la lumière. Les industriels vont jusqu’à transformer l’or selon leurs besoins et il devient vapeur ou revêtement afin de créer des couches protectrices.

Or et électronique

Le métal jaune est également un excellent conducteur électrique, efficace et durable, il est donc exploité un peu partout dans la fabrication des satellites et des navettes. On le retrouve  dans énormément de composants électroniques. Si dans l’industrie traditionnelle il a tendance à être remplacé par le cuivre ou par des alliages moins coûteux, ce n’est pas le cas pour les secteurs du luxe et de l’aérospatiale. Les caractéristiques de l’or comme sa grande résistance en font un élément indispensable.


L’utilisation de l’or dans l’industrie aérospatiale n’est donc pas un mythe, et c’est normal. Le métal a des spécificités attractives et il est résistant ; un tel secteur a forcément besoin de matériaux durables et fiables. Vous le savez, nous rachetons votre or pour lui offrir une nouvelle vie. En pensant à tout ce métal au-dessus de nos têtes, nous nous sommes donc demandé si la vraie richesse n’était pas là. Il y a des milliers de tonnes de déchets